Adieu au cancer : l’avenir de l’IA ?

Créer une intelligence artificielle capable de diagnostiquer un cancer vous paraît-il irréaliste ?

Pourtant, ce scénario digne d’un film de science-fiction est devenu réel grâce à Watson, ce programme informatique d’IA star de l’International Business Machines Corporation (IBM). Watson est capable de détecter des cancers et de proposer des traitements aux patients.

En 2016, il est parvenu à assister l’université de Tokyo en décelant une forme rare de leucémie chez une Japonaise de 60 ans, donnant alors un nouvel espoir à la recherche contre le cancer. Ainsi, de nombreuses compagnies technologiques et instituts de recherches ont décidé de révolutionner l’imagerie médicale grâce à l’IA.

Cette année, des chercheurs du MIT et du Massachusetts General Hospital ont mis en place un système automatisé de mammographie. Cette technologie reconnaît les signes caractéristiques des tumeurs, notamment les plus discrets que les professionnels peuvent parfois manquer.

Pour effectuer cela, Watson utilise un type d’IA comparant des cas d’études depuis une base de données contenant des dizaines de milliers de mammographies numérisées mises en corrélation avec les diagnostics des radiologues. En procédant par analogie, Watson peut justement identifier des cas rares et même proposer le traitement avec le plus haut taux de succès. Alors, l’IA est-elle une technologie d’avenir dans le domaine de la médecine ?

Élémentaire, mon cher Watson.

Claire-Ange MARÉCHAL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.