Vrai ou Faux ?

Le crack est la drogue la plus dangereuse ?

FAUX – C’est l’alcool ! Pour juger de la dangerosité d’une drogue on considère deux aspects : les effets néfastes pour soi (toxicité, taux de surdose, dépendance) et ceux pour autrui (violences, accidents, coûts d’hospitalisation). En combinant ces deux aspects, on obtient une note sur 100. Alors que le crack et l’héroïne détruisent le plus la santé, l’alcool est la drogue qui présente le plus de danger pour autrui. L’alcool trône donc en haut (72 points) de ce triste classement, loin devant l’héroïne (55), le crack (54) et le cannabis (20 points).

Source : Journal médical « The Lancet »

De la « coke » dans le Coca-Cola ?

VRAI – Du moins jusqu’à la première loi américaine sur les drogues et les aliments en 1906, le Coca-Cola contenait une petite quantité de cocaïne. Celle-ci a ensuite été remplacée par de la caféine.

Source : Le Monde diplomatique

Le paquet neutre n’a aucun effet sur la consommation de tabac.

FAUX – En 2017 sont adoptées des mesures pour décourager la consommation de tabac : le paquet neutre est instauré ainsi qu’une hausse des taxes. Un an plus tard, on a constaté une baisse significative du nombre de fumeurs, faisant passer le pourcentage des 18-75 ans qui fumaient au moins une fois par jour de 29.4% à 26.9%, soit environ 1 million de personnes en moins. La baisse touche particulièrement les plus jeunes, si bien que le nombre de personnes n’ayant jamais fumé a augmenté.

Source : étude DePICT

La « French Connection » était une organisation internationale de trafiquants de drogue.

VRAI – Ce groupe était l’acteur majeur de l’exportation d’héroïne aux États-Unis entre les années 50 et 70. La morphine était importée en France depuis l’Orient pour y être transformée en héroïne et finalement acheminée de manière illégale aux ÉtatsUnis et au Canada. En 1970, le trafic de la French Connection était estimé à 40 tonnes par an, soit 80 % de la consommation d’héroïne américaine. Après une pression des autorités américaines sur le gouvernement français, la « French » est progressivement démantelée dans les années 70.

Source : French Connection, une histoire de familles

Il est autorisé d’avoir un peu de cannabis en Allemagne.

VRAI – Même si la possession et la culture de cannabis sont interdites en Allemagne, la Cour constitutionnelle a dépénalisé le fait de porter quelques grammes sur soi. Exemple de ce pragmatisme allemand : la quantité « non interdite » dépend des différents Länder (régions fédérales) qui l’ont majoritairement fixée à 6 grammes, sauf à Berlin où c’est 15.

Source : « Les Allemands kiffent le cannabis light » de Johanna Luyssen

Alexandre FOLLIOT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.