La Petite Ceinture

La Petite Ceinture est une ancienne ligne de chemin de fer faisant le tour de Paris. Construite en 1852, ses 32 km de rails maintenant abandonnés font d’elle un endroit hors du temps en plein cœur de la capitale.

Lorsque l’on parle de lieux secrets de Paris, il en est un que l’on a du mal à nommer tant il est visité, évoqué et exploré, n’ayant plus de « secret » que le nom. Il s’agit là de la célèbre petite ceinture, dont de nombreux tronçons visibles de la rue et accessible parfois très simplement présentent un havre de silence et d’abandon bien apprécié de ceux qui s’y promènent. L’un des plus visité est sûrement celui situé dans le 14ème arrondissement, qui s’étend des parcs Georges Brassens à Montsouris. La majorité de cette partie de la petite ceinture propose avant tout un ciel ouvert donnant sur les bâtiments et parcs l’entourant. Loin d’être un lieu touristique il n’est pourtant pas rare d’y croiser d’autres personnes, photographiant, taguant, ou simplement se promenant dans cette ancienne ligne ferroviaire abandonnée et creusée au milieu des immeubles haussmanniens. Le passage sous le Parc Montsouris est particulièrement apprécié de part les lianes et fougères qui glissent le long des murs pentus tout autour du visiteur.

Des photographes y viennent capturer cette nature sauvage au cœur de la capitale, et on peut retrouver sur les réseaux nombre de photos dont un habitué serait reconnaître sans le moindre doute l’arrière plan. Les moyens d’y accéder sont multiples, que ce soit en escaladant un rebord de pont, en trouvant un trou tout désigné dans le grillage, ou simplement en sautant au dessus d’un muret pour certains endroits. Malgré sa popularité la petite ceinture garde encore en son sein un lieu insolite et moins connu dans le tunnel précédant l’ouverture du parc Montsouris. En effet, caché même des yeux qui le chercheraient, une discrète entrée dans les catacombes de Paris se trouve contre un mur et permet un accès direct aux sous-sols de la ville. N’étant ni le seul ni le plus intéressant des moyens d’y entrer, il n’est pas très exploité mais propose quand même un changement d’ambiance notable avec le reste de la ligne de chemin de fer.

Savourer une promenade bucolique au cœur de Paris étant d’un charme certain, ne vous étonnez pas d’y retrouver des membres de la rédaction si vous décidez de vous y aventurer.

Antonin Cardinaud

Crédit : © Nicolas Boutmy, 2019 – tous droits réservés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.