2018 : Deux étoiles toujours dans nos yeux

Si je vous dis : “Ramenez la coupe à la maison”, vous me dites ? 

Vegedream et sa chanson ont en effet mis l’ambiance pendant les soirées de l’été 2018. Malgré la fatigue des partiels de fin d’année, vous n’avez pas pu passer à côté : vingt ans après son dernier sacre, la France a réalisé un nouvel exploit et gagné une des plus grandes compétitions sportives, détenant à l’heure où vous lisez ces mots le titre convoité de “champions du monde de football”.

Didier Deschamps, incontournable nom du foot français, lui-même joueur et capitaine lors de la coupe du monde 98, a pris part à cette compétition en tant que sélectionneur. Un seul objectif pour lui : rester le plus longtemps possible au camp de base des Bleus, à Kazan en Russie. Les matchs de poule contre l’Australie, le Pérou ou le Danemark, ne mettent pas les supporters en confiance, les scores serrés (2-1,1-0) ou nuls ne rassurent personne, alors que selon un certain classement FIFA, ces équipes sont à la portée des Bleus. Les français sont sceptiques, et une question est sur toutes les lèvres : “Pourrons-nous passer les huitièmes de finales ?”

Le 30 juin 2018 est le jour qui illumine d’espoir les yeux du peuple français. Kylian Mbappé, flashé à 37 km/h, offre un penalty à Griezmann et permet une ouverture de score exemplaire face aux Pumas. Héros du match et auteur d’une incroyable frappe, Benjamin Pavard a justifié sa place dans la team Deschamps en une seule seconde. 

Le “petit et gentil” N’golo Kanté, récupérateur de talent et défenseur à ses heures perdues a fait preuve de cran face à Léo Messi. Une fois les 90 minutes écoulées, la France est officiellement qualifiée en quart de finale contre l’Uruguay. À partir de ce moment, c’est toute une nation qui se met à y croire !

Pendant le match, la défense, solide, ne lâche rien en ne laissant aucun ballon à ses adversaires. Elle permet finalement au capitaine et défenseur central Raphaël Varane d’emmener l’équipe jusqu’en demi-finale. Pour le collectif bleu, ce match face à la Belgique est peut-être le plus dur mentalement : il n’y a qu’une seule place en finale ! Les deux équipes se sont battues pour parvenir jusqu’ici, et aucune ne veut laisser la victoire. À la 51ème minute, Samuel Umtiti et son fabuleux déhanché libère la France d’une angoisse et d’un stress à toute épreuve. Nous l’avons fait, nous sommes en finale !

Le jour J, c’est soit nous, soit la Croatie. L’excitation est là mais l’inquiétude et l’attente sont aussi de la partie. Le match commence, les Bleus brillent, Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé marquent de leurs empreintes la pelouse et l’histoire à l’occasion de ce dernier match. Malgré son erreur, Hugo Lloris sauve son équipe à plusieurs reprises par ses plongeons. Coup de sifflet final, ça y est ! Vingt ans plus tard, on peut à nouveau le crier haut et fort : nous sommes CHAMPIONS DU MONDE ! 

Garance SAUDERAIS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.