Le complexe d’Eden Bellwether, Benjamin Wood

Cambridge, soirée automnale. Un magnifique son d’orgue tire Oscar Lowe de ses rêveries et le pousse à s’asseoir sur un des bancs de la chapelle de King’s College. Il remarque alors une jeune femme, Iris Bellwether. En engageant la conversation, il ne se doute pas que sa vie va prendre un tournant étonnant. Cet infirmier, habitué à côtoyer des retraités, va se retrouver face à un groupe d’étudiants décalés dont Eden. Musicien atypique, ce dernier est passionné par les effets hypnotiques que peut provoquer une symphonie et ne souhaite qu’en convaincre ses amis. Iris, elle, est effrayée par cette passion qui peut devenir folie et demande l’aide d’Oscar. Poussé par l’amour mais aussi par une certaine curiosité, celui-ci se laissera aller au jeu d’Eden sans se douter de ses conséquences.

34175962_460765761028935_565306490307477504_nDès les premières pages, Benjamin Wood captive son lecteur en instaurant une forte tension qui ne réapparaîtra qu’à la fin. Cela laisse donc le temps au lecteur d’apprécier chaque personnage et leur histoire. Parmi eux, on retrouve la famille Bellwether, habituée au luxe, Dr Paulsen, retraité érudit légèrement râleur ou encore Marcus, Jane et Yin, amis de la fratrie. Tous ces profils différents permettent de peindre un tableau de la société contemporaine avec ses inégalités mais sans pour autant la caricaturer. Face à ces personnages, extravagants pour certains et réalistes pour d’autres, le lecteur ne peut que s’attacher. A travers une histoire où la musique est omniprésente, l’auteur nous dévoile le domaine de sa véritable virtuosité, celui de l’écriture.

Morgan MOY

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.