Règle mensuelle, le cycle d’une vie féconde

Une Règle mondiale.

C’est la règle mensuelle, pendant trois, quatre, cinq, six, sept jours, ou plus ou moins, les femmes saignent, soit la moitié de l’humanité concernée. Chaque corps féminin, dès la puberté, quatorze ans environ, jusqu’à la ménopause à la cinquantaine, se modifie. Si chaque personne est unique, les règles le sont aussi, et ont, elles aussi, leur différences.

Parfois redoutées face aux douleurs engendrées, dû aux contractions de l’utérus,  ce sont quelques millilitres de sang perdus, presque autant que lorsqu’on saigne du nez, qui indiquent que l’utérus fait son travail. Mais, revenons en à la source. Médicalement parlant on parle de menstruations. Les règles marquent le début du cycle hormonal, qui dure en moyenne 28 jours.

Qui est régulée par des hormones.

Le cycle menstruel est d’abord régulé par des hormones: les œstrogènes produits par les ovaires et les progestérones, situées dans le cerveau, dont le taux varie en fonction de l’avancée du cycle. Les oestrogènes sont produits à l’arrivée des règles et permettent la modification de la glaire cervicale qui rend le passage des spermatozoïdes plus ou moins perméable au niveau du col de l’utérus…On parle ici de lubrification vaginale. La progestérone agit, elle, en deuxième moitié de cycle sur la muqueuse de l’utérus, dont je rappelle le rôle ci dessous, et permet l’arrivée des règles à la fin de chaque cycle menstruel. En l’absence de cette même hormone, la muqueuse de l’utérus se forme excessivement  sous l’effet des oestrogènes, provoquant des hémorragies génitales.

pasted image 0.png

Mais au fond, où agit-elle ? 

L’utérus, est ce muscle, cette cavité où se développe le fœtus lorsque qu’il y a une fécondation. Et c’est sur ce même utérus qu’une couche superficielle, une muqueuse ou encore un tissu, se renouvelle à chaque cycle, c’est l’endomètre. Au début de ces 21 jours, 28 ou 35 jours, l’endomètre est très fin et évolue jusqu’à s’épaissir en se regorgeant de sang au fil des jours. Ce gonflement va de pair avec la formation de vaisseaux, favorisant ainsi l’implantation du fœtus lorsqu’il y a une fécondation. A la fin du cycle, si l’ovule, produit par l’ovaire, n’est pas fécondé, les vaisseaux s’ouvrent provoquant ainsi l’écoulement du sang. Lorsque cette période touche à son terme, les vaisseaux se referment.

Alors vous l’aurez compris, parfois cet écoulement veut  dire tant de choses. L’anatomie humaine est une magnifique machine qui annonce avant tout que vous êtes prêtes à accueillir la vie.

 

Delphine Orard  

Photo : CSS Assurance – Médecine 2.0, lexique de la santé

Illustration : Samy Darin

https://www.chu-toulouse.fr/qu-est-ce-que-la-progesterone-et-a

https://www.topsante.com/medecine/gyneco/menopause/gyneco-a-quoi-servent-les-oestrogenes-251083

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.