Le Père Noël est-il un menteur ?

« Petit papa Noël, quand tu descendras du Ciel… »

Qui, petit, n’a jamais chanté les paroles de cette chanson, impatient de voir les cadeaux souhaités au pied du sapin ?

En effet, la plupart des parents a fait croire au Père Noël, comme probablement leurs parents avant eux. Le Dr McKay de l’Université de la Nouvelle Angleterre en Australie explique la persistance de ce mythe par la volonté des parents de replonger brièvement en enfance. « Beaucoup de parents se souviennent de leur enfance comme un moment où l’imagination était acceptée et encouragée, ce qui peut ne pas être le cas à l’âge adulte. » Rappelez-vous : il vous avait été raconté que ce grand-père bien sympathique, un peu enrobé et aux cheveux blancs, allait cette année encore passer par la cheminée et déposer tout plein de cadeaux au pied du sapin. Jusqu’au jour où se passe un événement terrible qui bouleverse toute votre enfance : le matin des vacances de Noël en classe de CE2B, le petit Bastien vous déclare fièrement « de toute façon, le Père Noël, il n’existe pas ». Et à ce moment-là, c’est le drame…

De plus en plus de parents refusent de faire croire à leurs enfants au Père Noël pour des raisons morales. Selon eux, nul besoin de leur dissimuler la vérité pour faire perdurer la magie de Noël. Une des pionnières de cette nouvelle tendance fut Maria Montessori, grande médecin et pédagogue italienne du début du XXe siècle, ayant également développé une méthode appliquée dans des écoles portant son nom. Dans son ouvrage L’éducation Élémentaire, elle s’interroge ainsi sur cette question : « Est-ce cette imagination illusoire construite sur la crédulité que nous devons « développer » chez les enfants ? ». Elle voit l’assimilation de cette vérité comme un bouleversement chez certains enfants. En effet, une étude menée par le psychologue anglais Christopher Boyle à Exeter en 2016 met en lumière de nombreux cas où le « mensonge du Père Noël » a en partie brisé la confiance des enfants envers leurs parents.

Selon lui, la question de savoir s’il est juste de faire croire aux enfants au Père Noël est une question légitime ; mais il serait plus intéressant encore de se demander si mentir de
la sorte pourrait affecter les enfants d’une manière qui, jusqu’alors, n’avait pas été envisagée.

Oriane PIEDEVACHE–OPSOMER

Illustration : Marine CHAMBEAUDIE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.