Éditorial

Changement de perspective… À la manière dont on aurait pris en photo un lever du Soleil, l’astronaute William Anders immortalisa ce « lever de la Terre » depuis la Lune, le 24 décembre 1968. Exactement 50 ans plus tard, Earthrise est encore qualifiée comme « la photographie environnementale la plus influente jamais prise »… Cette photographie est à elle seule un symbole de l’exploration spatiale et de ce qu’elle peut incarner : le progrès scientifique, la coopération internationale et la volonté humaine de repousser l’impossible.

Cette photographie témoigne aussi de la fragilité de la Terre, petite lueur bleue perdue dans un océan obscur. Ceci devrait nous faire réfléchir davantage sur notre responsabilité envers la Terre et de la nécessité, dès 2019, de réaliser des projets d’envergures pour la préserver. Ce qui manque est encore une véritable volonté politique et une large acceptation citoyenne. Et même si cela doit représenter le plus grand défi du siècle, ne nous résignons pas devant la difficulté de cette entreprise et repensons aux paroles de John F. Kennedy qui rendirent cette photographie possible.

We choose to go to the moon. We choose to go to the moon in this decade and do the other things, not because they are easy, but because they are hard.

Alexandre FOLLIOT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.