Le Hellfest : Votre première descente en Enfer

Êtes-vous prêt à succomber à la douce tentation du hard rock ?

Les partiels sont enfin finis ! A peine avons-nous le temps de sécher une larme en pensant à nos collègues en rattrapage que les longs jours ensoleillés sont déjà de retour. Nous voici désormais, pour ceux qui ont la chance de ne pas dépendre des travails saisonniers pour financer leurs études, dans la divine période des vacances estivales. Celle-ci est mille fois bénite par la myriade de festivals qui se présente aux étudiants. Alors comme je n’ai de cesse d’employer le vocabulaire biblique, pourquoi ne pas découvrir ensemble l’antéchrist des festivals européens ? Êtes vous prêt à entonner la sainte messe du heavy métal ? Si oui, plongeons ensemble dans les entrailles de la faille la plus infernale du vieux continent.

Bienvenu au Hellfest ! 

Depuis quatorze ans, chaque année, lors du troisième week-end de juin, une sordide cérémonie est perpétuée. Des âmes perdues convergent de toute l’Europe vers le pauvre village de Clisson. Couvrant la campagne de leurs tentes, elles se préparent à accomplir un rituel sous les auspices des groupes les plus légendaires de la scène hard rock et métal. Pendant 3 jours de festivals, elles vont crier, chanter et boire pour invoquer l’esprit du métal ! Ne comptant que sur leur courage, les investigateurs d’Alma Mater sont allés, pour vous, rencontrer ces hommes et ces femmes possédés par le Démon !

Bien loin d’un attroupement malveillant que pourrait, au premier abord, inspirer le folklore sataniste exhibé parfois par les groupes de métal, le Hellfest est sans doute le meilleur endroit pour apprécier ou découvrir cet univers. Il y en a pour tout le monde ! De la satire avec les musiques délirantes des français Ultra Vomit, du rock avec ZZ Top ou Kiss, ou encore du punk avec Sum 41. Et bien évidemment des pointures du métal tel que Tool, Gojira, ou même Slayer pour ne citer qu’eux ! Mais présenter le festival en se contentant d’énumérer les têtes d’affiches serait trahir son âme ! Comme le souligne pendant sa conférence de presse Benjamin Barbaud, créateur du Hellfest, l’esprit du festival est aussi de mettre en lumière des ovnis trop peu connus du grand public. 

Là où les autres festivals sont souvent un attroupement de plusieurs scènes au même endroit, le Hellfest c’est une formule trois en un ! Tout d’abord vous savourez pendant 72 heures la meilleur scène métal que vous puissiez imaginer. Mais ce n’est pas tout, le petit village de Hellcity, qui sort de terre spécialement pour l’occasion, vous proposera plus que de simples sanitaires ou stands de restauration. Vous y trouverez aussi des danseurs de feu, une statue du regretté chanteur de Motörhead : Lemmy, des boules géantes en feu, des douches et même un salon de coiffure et de tatouages. De quoi vous donner envie de rester toute l’année ! Mais pour moultes festivaliers, le pinacle du festival s’incarne à travers le camping. L’esprit du métal semble y prendre chair, et vous ne trouverez pas meilleur lieu pour rencontrer, boire et s’amuser avec des métalleux !  

Si c’est votre première fois surtout ne paniquez pas ! Il y a tout autant de forums et vidéos tutorielles sur comment préparer son aller sans retour en Enfer. Inutile de m’étendre dessus mais je tiens à appuyer certains points. Venez avec des gens qui y sont déjà allés et faites une liste de tout ce que vous devez prendre. Enfin questionnez votre aventure si vous êtes un complet néophyte du métal, autant au niveau de ses musiques que de sa culture. Et bien évidemment, en Enfer votre meilleur ami sera le Diable ! En effet pour transporter les nombreux packs de bières en promotion au Leclerc du coin, partenaire du festival, il vous faudra autre chose que vos petits bras ! 

William FOX

Crédit : https://www.flickr.com/photos/st3f4n/14294606990/

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.