Halloween… en Italie

En cette fin du mois d’octobre, Alma Mater vous propose de vous plonger dans une atmosphère on ne peut plus automnale avec un dossier spécial Halloween. Et pour commencer notre tour du monde de la culture de ce jour si spécial, nous nous rendons en Italie et plus particulièrement dans les Pouilles — car chaque région a ses propres pratiques en ce qui concerne les traditions.

Souvent présentée comme un héritage de la fête païenne de Samain, Halloween s’est pourtant bien installée dans l’un des pays européens les plus marqués par la religion chrétienne : l’Italie.

Arrivée depuis quelques années dans le pays de la dolce vita, la culture d’Halloween s’est bien intégrée dans les moeurs italiennes et se fête le 31 octobre, chaque année, dans la joie et la bonne humeur. Les enfants se déguisent, pas toujours pour faire peur et beaucoup en super-héros ou en princesses. Suivant la tradition, ils vont de porte en porte quémander des bonbons — « dolcetto o scherzetto ? » — et certains se rendent même au centre ville pour en demander aux commerçants. Des fêtes sont également organisées pour les plus petits avec des animations et des goûters “monstrueux“, soit dans des locaux publics soit chez les parents d’Untel.

Lorsqu’ils deviennent adolescents, les fêtes auxquelles ils se rendent ne sont plus exactement les mêmes. S’il était d’abord question de s’amuser autour de la maquilleuse, il s’agit ensuite de se trémousser sur le dancefloor dans son plus beau costume. En effet, une fois l’âge minimum atteint, les adolescents se rendent à des soirées à thèmes dans des boîtes de nuit ou dans des locaux festifs. Des concours pour le plus beau masque ou le plus beau déguisement sont parfois organisés et le vainqueur remporte le grand prix, qui se révèle souvent être un verre d’alcool.

Dans une ambiance un peu moins déjantée mais tout aussi festive, ce sont les familles qui se réunissent. Chaque famille organise une grande fête où tous les membres sont déguisés, souvent autour d’un même thème. Pays de la cuisine, les chaumières ne se ménagent pas en ce jour de l’année et préparent pour leur réunion de bons et beaux gâteaux, desserts, tartes, gourmandises etc.

Cependant, si cette fête est gaiement célébrée par une grande partie de la population, il reste une minorité qui la dédaigne. En effet, certaines familles religieuses, encore très attachées à leur traditions et à leurs valeurs chrétiennes, réprouvent cette fête d’origine païenne. Il est courant de voir des cas d’établissements scolaires où l’on parle à peine d’Halloween, suite à des plaintes de parents issus de ces familles.

Il n’empêche qu’Halloween reste une fête joyeusement célébrée en Italie, qui promet de belles réjouissances et de beaux goûters pour petits et grands ! 

Colleen Guérinet

Crédit photo : Vitalii Shastun

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.