OCS – Euphoria

Cocktail explosif d’un teen show réussi à la Skins

HBO s’inspire cette fois, non d’un drame soviétique, mais bel et bien de l’adolescence dans le teen drama Euphoria, librement adapté de la mini-série éponyme israélienne sortie en 2012, elle-même tirée d’une histoire vraie.

Créée par Sam Levinson, réalisateur d’Assassination Nation très inspiré par l’univers des premières fois, la série télévisée américaine est diffusée depuis juin sur HBO ainsi qu’en France sur OCS et suscite des réactions bien différentes. Le thème de l’adolescence a toujours plu dans l’industrie du cinéma et de nombreux films et teen shows se sont succédés, se ressemblant de plus en plus les uns des autres, bercés dans leur jus de crise adolescente et amoureuse. Cependant, Euphoria réinvente complètement le genre mêlant questionnements identitaire et sexuel. Violence physique, morale, harcèlement, body shaming et masculinités toxiques, aucun détail ne nous est épargné, le tout sur fond de couleurs pop.

Zendaya nous confirme ses talents d’actrice, et non seulement de chanteuse, à travers sa brillante interprétation de Rue Bennet qui, après un séjour dans un centre de désintoxication, fait son retour au lycée. La jeune adolescente, qui cherche désespérément à donner un sens à son existence, va enchaîner les rencontres. Mais que serait Euphoria sans la révélation Hunter Schafer, actrice transgenre, très impliquée dans le mouvement Queer, qui casse littéralement l’écran.  C’est autour de ces deux jeunes femmes que le show gravite et nous, spectateurs euphoriques, nous observons avec impuissance l’évolution chaotique de cette nouvelle génération sans tabou où les drogues se mêlent à l’omniprésence des réseaux sociaux.

En un seul épisode la série a choqué de nombreux téléspectateurs qui ne s’attendaient ni à autant de nudité, ni à l’exposition aussi violente et en pleine lumière des démons de la jeunesse américaine tourmentée.  Entre la destruction des nombreux clichés ainsi que la dénonciation de sujets plus que sensibles, Euphoria s’impose comme la nouvelle référence de la série américaine adolescente.  

La première saison d’Euphoria est disponible, dans son intégralité, sur OCS. 

Tiffany Bonneau-Evrard

Crédit : OCS

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.