Une bibliothèque engagée 

Le 4 octobre 2018, l’association Humans for Women, qui lutte pour la défense du droit des femmes, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle bibliothèque féministe : la Féministhèque. 

Située à la maison des étudiants de Bastille, cette bibliothèque est entièrement participative et animée par des bénévoles et des dizaines de donateurs et donatrices. Elle est exclusivement fournie en ouvrages féministes qui traitent des thématiques telles que l’histoire du féminisme, les mécanismes de domination, les violences sexuelles, la libération de la parole des femmes ou encore les questions de genre. Et tout cela sous différents formats : romans, bandes dessinées, ouvrages politiques et travaux universitaires. 

Comme les livres ont tous des liens sur les enjeux liés au féminisme, beaucoup d’ouvrages proviennent d’autrices, mais pas seulement, quelques auteurs aussi sont présents tel qu’Alban Jacquemart pour son écrit Les hommes dans les mouvements féministes. Tous les livres ont été récoltés grâce à des dons, de plus autrices et maisons d’édition féministes ont vivement soutenu le projet. Pour Loren Noordman, fondatrice de la Féministhèque, “ce projet est un bel exemple de sororité”. 

Par ailleurs, la bibliothèque ne possède pas d’organisation hiérarchique, toutes les actions sont donc collectives avec tous les membres de l’équipe et les bénévoles qui souhaitent agir. La Féministhèque est en libre accès et est autogérée, il n’y a pas de permanence, un cahier d’emprunt est à la disposition de tous afin que les personnes remplissent leur contact et l’ouvrage emprunté, tout repose alors sur la confiance d’autrui. 

Lorsque les livres ne sont pas rendus en temps et en heure, les bénévoles se chargent de faire des relances, mais jusqu’à présent la bibliothèque n’a pas été victime de ce genre de malveillance. 

De plus, elle n’a fait l’objet d’aucune opposition. On peut le comprendre aux paroles de Loren Noordman : “C’est un projet qui est accueilli avec enthousiasme, j’ai eu le sentiment qu’il y avait vraiment un besoin pour une accès facilité à ce genre d’ouvrages. On a reçu des mails chaleureux de remerciement de la part des emprunteuses et emprunteurs”.

Rappelons qu’il existe une deuxième bibliothèque telle que celle-ci dans le bar culturel Bonjour Madame tandis qu’une troisième ouvrira prochainement au centre René Cassin. 

Camille PATURANGE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.