Vendredi 13

Nous sommes un jour un peu particulier… c’est un vendredi 13 ! Signe pour certains d’une journée marquée par la chance, elle est, pour d’autres, au contraire synonyme de malchance. Mais d’où vient cette superstition ?

Il semblerait que son origine soit biblique, en effet on associe cette date à deux événements religieux. Il y a d’abord la superstition autour du chiffre 13 : la veille de sa mort, Jésus avait réuni ses douze apôtres autour de son dernier repas. Le treizième convive, Judas, est celui qui a trahi Jésus. Ensuite, la superstition autour du vendredi découle du fait que Jésus aurait été crucifié ce jour de la semaine, d’où dans la tradition chrétienne le vendredi saint, précédent le dimanche de Pâques. Ainsi ces références bibliques auraient poussé de nombreuses personnes à voir le vendredi 13 comme une journée marquée par le malheur et la malchance. Au fil du temps, cette superstition a perdu la connotation religieuse qu’elle pouvait avoir, ce qui en fait une idée très populaire.

Toutefois cette superstition autour du vendredi 13 a des variantes selon le pays et la région du monde dans laquelle on se trouve. En Italie par exemple ce n’est pas le vendredi 13 qu’on craint mais le vendredi 17. De la même manière dans certains pays d’Amérique Latine, il existe une superstition autour du mardi 13 – en espagnol, le mardi est dit martes, comme le Dieu de la guerre Mars – et c’est pour cela que cette journée est associée à de la destruction et de la violence ; par ailleurs certaines personnes disent que c’est un mardi 13 qu’a eu lieu la confusion des langues dans la Tour de Babel. Cette superstition autour du chiffre 13 reste ancrée dans beaucoup de cultures. Ainsi, en France et ailleurs, on évite de donner à une maison le chiffre 13, on lui préfère le 12 bis ; on fait la même chose avec les chambres d’hôtels, les chambres d’hôpitaux ou encore les numéros d’étages. Mais ces faits qui peuvent paraître amusants pour certains sont à l’origine d’une réelle phobie : la triskaïdékaphobie. La phobie du vendredi 13 quant à  elle se nomme la paraskevidékatriaphobie.

Cependant, le vendredi 13 n’est pas une mauvaise nouvelle pour tout le monde. En effet, cette date est devenue, depuis plusieurs années, symbole de réussite à la loterie. Dans certaines cultures antiques c’était aussi signe de chance, et dans d’autres pays que la France, le chiffre 13 est, a contrario, un chiffre porte bonheur. Dès qu’un vendredi 13 approche, on a pour habitude de voir fleurir de supers cagnottes. Cette journée, marquée par la chance pour certaines personnes, peut s’expliquer dans le sens où, en associant le vendredi, signe de malheur, et le treize – chiffre évoquant pour certains la chance et qu’on retrouve souvent aux côtés de fers à cheval par exemple – on annule la « malédiction ».

Cette journée est donc à la fois redoutée et attendue selon le point de vue de chacun, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une superstition et que chacun est libre d’y croire ou non.

Sofia CARDONA AGUDELO

Jérémy TOURAILLE (illustration)

 

 Sources :

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.