L’entomophagie, future nécessité ?

En tant qu’européens nous sommes habitués à manger de la viande bovine, ce qui s’explique par une tradition de l’élevage et une facilité à trouver les espèces nécessaires dans notre écosystème. Dans d’autres régions du monde comme en Afrique ou en Amérique du Sud, des conditions différentes entraînent des sources de nourritures variantes et un autre type d’aliments répandu : les insectes. Que ce soient certaines espèces de sauterelles, des verres de farine ou une des 1950 possibilités d’insectes comestibles, ils sont consommés par 1/3 de la population mondiale. Par différence culturelle pour beaucoup d’européens, l’idée même de manger des insectes répugne tandis que ni le goût ni la consistance ne sont si déroutants. La viande bovine, quand à elle, est plus dévorante en eau potable, terres arables, dégage beaucoup de CO2 et est bien plus cher. La production d’insectes est bien moins exigeante en ressources et il se pourrait que nous devions nous habituer à l’entomophagie si on ne veut pas totalement se passer de viande. Après tout, pouvez-vous vraiment dire que vous n’aimez pas si vous n’avez pas goûté ?

Antonin CARDINAUD

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.