On ne peut pas tomber enceinte pendant ses règles

Faux !

Et oui, contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de tomber enceinte après un rapport sexuel ayant lieu pendant la période des menstruations – nom scientifique définissant la perte de sang, communément connu sous le nom de “règles”. La probabilité en est plus faible, certes, mais c’est une possibilité qu’il ne faut pas négliger !

Revenons d’abord sur quelques bases du cycle menstruel.

Le début du cycle menstruel est marqué par l’arrivée des règles à la puberté, qui reviennent tous les mois de manière cyclique. Un cycle menstruel varie d’une femme à une autre, pouvant aller de 21 à 35 jours. On situe environ la moyenne d’un cycle à 28 jours. Le premier jour du cycle correspond au premier jour des règles, et ainsi de suite.

La première phase du cycle est les menstruations, qui durent environ de 4 à 8 jours. La phase suivante est la phase dite de “pré-ovulation” : le corps sécrète une plus grande quantité d’hormones afin de préparer un petit “nid” dans l’utérus, dans le but d’accueillir un potentiel ovule fécondé par un spermatozoïde. Pour simplifier, l’utérus se prépare à devenir la maison d’un possible futur embryon pendant 9 mois. Au milieu du cycle, plus ou moins, a lieu l’ovulation : un des deux ovaires expulse un ovocyte qui peut rester 24 à 48h dans les trompes de Fallope, en attendant de se faire féconder par un spermatozoïde. Si celui-ci n’est pas fécondé, alors il se dégénère. La dernière phase est celle dite “post-ovulatoire”. En l’absence de fécondation, il va y avoir un arrêt brutal de la sécrétion d’hormones – pas de fécondation, pas d’embryon à nourrir, donc plus d’hormones nécessaires. Ce phénomène entraîne le détachement de la muqueuse utérine, qui ne sont autres que les règles du prochain cycle ! Pour résumer,  la muqueuse n’accueille pas d’oeuf fécondé ce mois-ci donc elle se détache pour recommencer un cycle ; logique, non ?

N’ayez crainte, si tout ça paraît encore compliqué, nous reviendrons dessus plus en détail dans un prochain article du dossier !

Parlons à présent du cas qui nous intéresse. Lors d’un rapport non protégé, les spermatozoïdes peuvent survivre environ 2 à 5 jours dans l’utérus après éjaculation ! Cependant, certaines femmes ont des cycles irréguliers, qui peuvent être raccourcis (ou allongés) certains mois.  Lors d’un rapport sexuel pendant les menstruations, il est donc tout à fait possible que le spermatozoïde reste plusieurs jours dans l’utérus de la femme, rencontrant ainsi l’ovule libéré dans les voies génitales. Cela entraînerait potentiellement une fécondation de l’ovule par le spermatozoïde, et peut-être un futur… bébé !

Et oui ! Alors ne vous posez plus la question : règles ou pas règles, le risque de tomber enceinte sans moyen de contraception est bien réel. On va pas vous répéter de sortir couverts parce que vous êtes des grands enfants maintenant mais bon… on le pense quand même !

Oriane PIEDEVACHE-OPSOMER

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.