La fête des Lumières

Si, vous aussi, vous associez seulement cette fête religieuse qui se trouve pendant la période de Noël à la célèbre chanson écrite par Phoebe dans la série Friends, et ce, sans même savoir de quoi il est réellement question, cet article est fait pour vous éclairer.  

L’histoire d’Hanoucca

Hanouka signifie en hébreu “ inauguration “, également orthographié en français “Hanouccah “ ou encore “Hanoucca“, elle marque la victoire des Maccabées sur les armées d’Antiochus IV, Épiphane de Syrie, qui voulait helléniser la Judée et interdire aux juifs de pratiquer leur culte. En 165 avant  J-C, le peuple juif reprit donc le contrôle du second Temple de Jérusalem. Il s’y rendit ensuite afin de le purifier et alluma la ménorah, mythique chandelier à sept branches des Hébreux, à l’aide de la seule fiole d’huile présente. Le miracle se produisit lorsque le chandelier qui aurait du s’éteindre rapidement resta allumé pendant huit jours.

 

Hanoucca aujourd’hui

Depuis ce jour, cette célébration est donc fêtée à partir du 25 kislev, ce qui équivaut, d’après le calendrier grégorien, au mois de novembre ou au mois de décembre, et où l’on commence à allumer la menorah, qui sera rallumée chaque soir. Il est d’ailleurs d’usage de la placer près de la fenêtre afin que tout le monde puisse l’admirer. Hanouka, dure, par la suite, jusqu’au 2 ou 3 tevet, ce qui correspond normalement à huit jours, en référence à la durée pendant laquelle la fiole d’huile brûla. En cette année 2019, cette dernière débutera le dimanche 22 décembre au soir, et se terminera le lundi 30 décembre.
Connue également sous l’appellation de « Fête des Lumières », cette fête juive hivernale se commémore par l’allumage d’une ménorah, et cela chaque soir, ainsi que par des prières de louanges. Jouer à la toupie où certaines lettres hébraïques y sont inscrites, donner de l’argent aux enfants (Hanoucca Guelt en Yiddish) ou encore manger des aliments frits sont également des coutumes réalisées lors de cette fête. 

Si vous désirez souhaiter une bonne fête d’Hanouka à quelqu’un qui la célèbre, vous pouvez dire “Hag sameah“ qui signifie “Bonne fête“ ou bien “Hanouka samear“ qui veut simplement dire “Bon Hanouka“. Offrir une ménorah et les bougies qui l’accompagnent ou encore faire des beignets et du thé à la menthe sont également les bienvenues au moment de cette Fête des Lumières.

 

Hanouka samear à toutes et à tous !

 

Camille Paturange 

 

Crédit photo : jewbuzz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.